Devenez Fan de TrucsdeGrandMère

Incontinence : protections et prise en charge

Les produits incontinence du marché

On trouve dans le commerce une gamme étendue de produits absorbants – tant pour les hommes que pour les femmes - pour maintenir la peau à sec au quotidien. Qu’il s’agisse de coussinets, de slips avec protection intégrée ou de couches pour adultes, certaines protections incontinence sont jetables et d’autres réutilisables. 

Les solutions médicales
L’approche médicale de l’incontinence propose deux options : la rééducation périnéo-sphinctérienne par des exercices appropriés et le traitement anticholinergique (médicaments). Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire : pose d’un sphincter artificiel, d’une sonde ou de bandelettes.

Les types d’incontinence urinaire
L'incontinence urinaire peut être légère, moyenne ou sévère, elle peut survenir à l’effort ou encore par impétuosité (envie soudaine irrépressible). L’incontinence peut être urinaire ou fécale. Chez certaines personnes, les deux types se combinent pour donner ce qu’on qualifie « d’incontinence mixte ». Par conséquent, il faut choisir les protections incontinence selon l’option de confort qui convient le mieux. Ainsi, des professionnels de produits d’incontinence sur Internet proposent différentes solutions adaptées pour lutter contre ce problème qui touche de nombreuses personnes en France. 

Les prises en charge financières

Par la Sécurité sociale :
La plupart des médicaments sont remboursés, en partie, par la Sécurité sociale. Le montant peut toutefois varier selon les remèdes que vous prenez. La rééducation périnéale, guidée par un kinésithérapeute et prescrite par le médecin, est également prise en charge par l’aide sociale. Par ailleurs, les protections incontinence, en particulier les produits absorbants, ne sont pas couverts par l’organisme; sauf en cas de maladie chronique et de maintien à domicile (personnes handicapées ou en perte d’autonomie). Dans le cas d’une intervention chirurgicale découlant d’une pathologie sévère, le remboursement sera de 100 %. Pour les autres cas, le remboursement de l’intervention sera adapté en fonction du tarif de l’hôpital ou de la clinique. Les appareils recommandés par le médecin peuvent également être couverts à 65 % sur la base d’un tarif fixé par les pouvoirs publics. 

Par votre mutuelle :
Si vous souscrivez à une mutuelle, informez-vous pour savoir si une aide peut vous être octroyée, au niveau du remboursement des produits, services et soins. Conservez toutes vos factures.

Par votre caisse de retraite :
En France, la Caisse d’Assurance Retraite et Santé au Travail (CARSAT) peut couvrir certains produits et soins incontinence. Un plan d’action personnalisé peut également être proposé (le PAP).
 

commentaire Soyez le premier à laisser un commentaire pour cet article de blog !


Soyez le premier à laisser un commentaire pour cet article de blog !

Le conseil de Grand-mère

Le conseil de Grand-mère