Devenez Fan de TrucsdeGrandMère

Comment vivre heureux et en bonne santé jusqu’à 100 ans

Il existe des zones dans le monde où les gens vivent facilement jusqu’à 100 ans, heureux et  en bonne santé. Quel est leur secret de longévité ?

Une équipe de chercheurs américains s’est rendue aux quatre coins du monde pour étudier ces communautés appelées zones bleues et en tirer des conseils à appliquer pour vivre heureux plus longtemps.

Pratiquer une activité physique sans pour autant faire du sport

Les séniors des zones bleues ne font pas de sport au sens où nous l’entendons. Par contre, leur mode de vie est organisé de telle façon qu’ils ont une activité physique constante.

Cuisiner, jardiner et marcher quotidiennement suffisent à rester en forme pour toute la vie.

Dans les zones bleues, le sport est un loisir, pratiqué uniquement par plaisir.

Avoir un regard positif sur sa vie

Pour vivre jusqu’à 100 ans, il faut prendre le temps de se relaxer. Passer 15 minutes par jour à se relaxer, prier, marcher dans la nature ou simplement ne penser à rien permet de réduire considérablement le risque de maladie cardiovasculaire.

Il est également important d’avoir un but dans la vie. Notre société divise l’âge adulte en 2 parties : la vie active et la retraite. La vie des habitants d’Okinawa au Japon est régit au contraire selon un précepte appelé Ikigai que l’on pourrait traduire par « la raison d’être et la joie de vivre ».

S’il l’on connait sa raison d’être, ce qui nous rend heureux, on ne connaitra pas ce sentiment de rupture dans notre vie qui nuit à notre longévité.

Un régime alimentaire sain

Pour bien vieillir, il faut favoriser ce qui vient de la terre c’est-à-dire un régime à base de légumes, de céréales et de noix.

De plus, il faut éviter de trop manger. Pour cela, les habitants des zones bleues suivent la « règle des 80% » : ne manger que 80% de la quantité totale de nourriture que l’on pourrait avaler.

Ainsi, notre corps a les apports qui lui sont nécessaires et rien de plus.

Renforcer le lien social : le secret de la longévité

Manger sainement et faire du sport ne suffisent pas à bien vieillir. Le lien social est une composante essentielle à l’augmentation de l’espérance de vie en bonne santé.

Il peut également être judicieux de se faire assister par des professionnels du service à domicile comme Freedom par exemple.

En Sardaigne, les aînés sont célébrés pour leur sagesse et continuent à vivre en famille avec leurs enfants et petits-enfants. Ce mode de vie augmente l’espérance de vie des plus vieux et diminue le risque de maladie chez les plus jeunes, c’est ce qu’on appelle « l’effet grand-mère ».

Enfin, il est essentiel d’appartenir à la « bonne tribu » c’est-à-dire à des gens avec qui l’on se sent bien, qui partage nos habitudes et qui auront une influence positive sur notre vie.

Au Japon, on se construit un Moai : un groupe d’amis qui nous suivrons jusqu’à la fin de notre vie.

Créer un Moai permet d’éviter l’isolement en sachant qu’il y aura toujours quelqu’un pour veiller sur nous. Pour vivre longtemps et heureux : vivez entouré des gens que vous aimez.

commentaire Soyez le premier à laisser un commentaire pour cet article de blog !


philip

C'est évident qu'une bonne hygiène de vie avec une activité physique en plus de manger sainement augmente sans doute l'espérance de vie. Très bien ce système Hakisa

Suivez-nous sur Facebook

Le conseil de Grand-mère

Le conseil de Grand-mère