Devenez Fan de TrucsdeGrandMère

Handicap physique : les solutions apportées par la science

Privés de la motricité de la totalité ou de certains membres, la seule solution qui s’offrait  aux tétraplégiques était la chaise roulante. Manuels ou électriques, les fauteuils roulants permettent aux tétraplégiques de se déplacer librement ou aidés d’un accompagnateur. Depuis la loi de février 2005 sur la mise aux normes des accès handicapés, tous les établissements recevant du public doivent s’équiper en conséquence. L’objectif 2015 reste difficilement atteignable et un projet de loi a été déposé pour repousser les délais. En attendant, de nombreux progrès scientifiques apportent de nouvelles solutions pour pallier au handicap physique.

L’exosquelette de rééducation

Dans le but de faire remarcher les personnes victimes d’un handicap physique, l’exosquelette de rééducation est une véritable révolution de la science. Relié par des capteurs d’influx nerveux, il offre la possibilité de marcher aux personnes paralysées ou tétraplégiques. Avec l’aide des médecins et des kinésithérapeutes, l’exosquelette de rééducation peut facilement être installé par le patient.  Il s’agit d’une orthèse et non d’une prothèse, il a donc la capacité de remplacer les membres insensibles. De plus, grâce à des biosenseurs embarqués, les médecins ont un diagnostic de l’état du patient en temps réel à distance.

Les neuroprothèses implantées

Dans le cadre de la rééducation des personnes victimes d’un handicap physique total ou partiel, les neuroprothèses implantées permettent de restituer une fonction privée de contrôle volontaire. Par le biais d’une stimulation électrique fonctionnelle implantée, reliées par des câbles à électrodes, elles sont capables de stimuler le contrôle de la vessie ou même le système respiratoire. Technique validée et utilisée en clinique, elle consiste en une implantation d’électrodes au niveau des muscles ou des nerfs accompagnée d’un générateur d’énergie externe.

Les nouvelles technologies de substitution

Bien que la science crée de nouvelles inventions pour faire remarcher les personnes souffrant d’un handicap physique, elle continue à progresser sur les systèmes déjà existants. Par exemple, les fauteuils roulants ont eux aussi évolué en matière de technologie. Auparavant, une personne handicapée devait être accompagnée afin de se déplacer en fauteuil. De nos jours, les fauteuils électriques peuvent être pilotés par des mouvements de la tête ou même à l’aide d’une commande vocale. Aujourd’hui certains fauteuils peuvent même gravir des marches d’escalier. D’autres permettent de choisir un itinéraire précis, éviter des obstacles et aide les tétraplégiques à gagner en autonomie.

 

commentaire Soyez le premier à laisser un commentaire pour cet article de blog !


Soyez le premier à laisser un commentaire pour cet article de blog !

Suivez-nous sur Facebook

Le conseil de Grand-mère

Le conseil de Grand-mère