Devenez Fan de TrucsdeGrandMère

Profiter d'une bouillotte écolo



Quand j'etais petite et que j'allais dormir chez ma grand mère, nous avions un petit rituel chaque soir.
Elle prenait une brique (brique rouge pour construire les murs) et la mettait dans le four quelques instant.
Ensuite elle l'enroulait dans un torchon et la glissait au fond de mon lit.
L'avantage : la brique a emmagasiné la chaleur et la rejette plus longtemps qu'une bouillotte classique.
Pas besoin d'utiliser de l'eau qu'on va jeter le lendemain. Et c'est naturel. C'est une bouillotte écolo
Je pense que vous pouvez faire la même chose avec un gros galet ramassé au bord de la rivière.

commentaire Soyez le premier à laisser un commentaire pour cet article de blog !


Visiteur

photo_profil_Visiteur
Moi la brique était dans le feu de bois que l'on faisait dans un énorme four a pizza . mon pépé etait meneur Dun restaurant a rome ^^ Italie rime vec pizza. . . . mais le petit plus etait que la prisue etait dhabord mise pendant 1, 5 heure dans l'eau très très froide ! et voilà le secret de famille !

Visiteur

photo_profil_Visiteur
On peut aussi faire une bouillotte avec des noyax de cerise nettoyés et sèchés puis mis dans un sac. Ensuite vous réchauffez cette bouillotte au micro-onde. écologique, permanente et souple, ce qui permet de l'utiliser pour les maux de ventre, les douleurs du dos et même pour les coliques de bébé.

Visiteur

photo_profil_Visiteur
Moi la brique elle était dans une grande marmite d'eau bouillante et après on l'enroulait dans une serviette de bain.

Visiteur

photo_profil_Visiteur
Chez moi la brique chauffait dans la cheminée et était emballée dans du papier journal. j'en garde de bon souvenir.

Visiteur

photo_profil_Visiteur
Au temps où les Amérindiens peuplaient le Québec, ils utilisaient les galets des rivières pour faire cuire différentes viandes ou poissons.