Devenez Fan de TrucsdeGrandMère

Eviter les huiles essentielles pendant la grossesse



 

Les huiles essentielles sont très utiles pour de nombreux soins. Vous pouvez les retrouver dans un grand nombre d'astuces sur ce site ! Et pourtant, ces dernières peuvent être dangereuses si elles sont prises par une femme enceinte. Il faut donc y faire attention ! Nous vous expliquons pourquoi il faut éviter les huiles essentielles pendant la grossesse.

 

 

Certaines huiles essentielles sont proscrites au cours de cette période, c'est parce qu'elles sont, entre autres, emménagogues. C'est-à-dire qu'elles favorisent l'écoulement sanguin (règles). Une substance emménagogue a la propriété de stimuler le flux sanguin dans la région pelvienne et l'utérus. Elles peuvent représenter un danger pour le foetus, et provoquer des avortements spontanés.

 

Les experts expliquent que le risque est purement théorique. Néanmoins, mieux vaut prévenir que guérir ! Sachez que la majorité est interdites lors des trois premiers mois de grossesse. Parmi les huiles essentielles à éviter tout au long de la grossesse, on peut lister l'absinthe, le camphre, l'eucalyptus, la menthe poivrée, la myrrhe amère, l'origan, le persil, la sauge officinale, le thuya et le vétiver.

 

Néanmoins, toutes ne sont pas à rejeter. L'aromathérapie (la thérapie par les huiles essentielles) peut vous aider à mieux supporter cette période. Vous pouvez les employer pour soulager vos nausées, lutter contre le baby-blues ou encore contre les insomnies. Il faut cependant consulter un professionnel de la santé avant chaque usage !

 

 

Elles sont donc à utiliser avec attention. Prenez garde lors de leur utilisation. Respectez les doses prescrites (cela se compte en goutte) et l'appliquez jamais sur la ceinture abdominale. Enfin, veillez à ne jamais les mélanger sans un avis médical.


commentaire Soyez le premier à laisser un commentaire pour cet article de blog !


Soyez le premier à laisser un commentaire !