Devenez Fan de TrucsdeGrandMère

Savoir s'il s'agit d'une vraie fourrure



Si porter une fourrure signifie s'offrir le luxe, sachez différencier la vraie fourrure de la fourrure synthétique. Face à la prolifération des imitations, il vaut mieux connaître les points essentiels pour bien faire la différence. Ne soyez pas induit en erreur par des publicités mensongères. Il n'est pas nécessaire d'avoir un œil de lynx pour repérer une fausse fourrure, il suffit d'effectuer quelques tests.

Pour acheter une fourrure véritable tels qu'un manteau, un chapeau ou encore un sac en fourrure, visitez le site web Fourrure-Privée.com. De nombreuses promotions sont proposées tout au long de l'année.

Les tests de la vue et du toucher

Bien sûr, le premier réflexe est d'observer la fourrure. Ainsi, observez les couleurs, la vraie fourrure est composée de différents types de poils qui offrent un effet d'épaisseur. Sa base est en cuir et présente un aspect léger. Les fausses fourrures arborent une structure et des couleurs plutôt uniformes, alors que les fourrures véritables sont teintées ou tondues.

 

Vraie fourrure

 

Ceci nous amène à parler d'un autre aspect de cette matière si spéciale. Lorsque vous soufflez dessus, les poils longs se séparent instantanément, avec une impression de légèreté inégalable. Si au contraire, ils ne s'éparpillent pas facilement, vous êtes face à une imitation. Prenez garde à l'imposture. Certains commerçants malintentionnés, notamment en ligne, ont tendance à ventiler la fourrure synthétique pour lui donner l'impression de gonfler.

 

Dans ce cas précis, le test du toucher s'avère primordial. Pour distinguer le faux du vrai, froissez les poils. S'ils reprennent leur forme, c'est que la matière est véritable. Si au contraire, ils se cassent, tirez votre propre conclusion.

 


Fausse fourrure

© meltyfashion.fr

 

Par ailleurs, la vraie fourrure est extrêmement douce au toucher. Elle est d'une souplesse à vous faire fondre et son duvet à base de poils est très épais. Contrairement à la fourrure véritable, la fourrure synthétique offre un toucher assez rigide, avec un duvet plus mince.

Les tests du feu et de l'aiguille

Si vous avez bien observé la fourrure et que vous n'êtes pas encore convaincue, essayez le test du feu. Ôtez quelques poils et mettez-les au feu. Pour déterminer la fourrure véritable, sentez l'odeur qui s'en dégage. Elle devrait être similaire à celle d'un cheveu humain en train de brûler. D'ailleurs, elle se consume de la même manière. Dans le cas d'une imitation, la fourrure sentira le plastique brûlé et formera des boules dures sur la pointe des poils.

 

Venons-en maintenant à l'épreuve de l'aiguille. Comme la vraie fourrure provient d'un animal, la peau résistera à une aiguille, alors que la synthétique sera traversée comme du beurre. 


commentaire Soyez le premier à laisser un commentaire pour cet article de blog !


Soyez le premier à laisser un commentaire !