Devenez Fan de TrucsdeGrandMère

L’éducation canine en 10 conseils



Wouf ! Un nouvel habitant au sein de votre maison ?Vous souhaitez des conseils en matière de dressage canin ? Aujourd’hui, pour vous prêter main forte, je vous transmets mes petits conseils pour éduquer votre chien !

Le jeu : une technique incontestable

C’est bien connu : le chien adore jouer.Et bien que vous aimiez également jouer avec lui, vous apprécierez encore plus de jouer avec un chien dressé, qui vous écoute au doigt et à l’œil. Pour ce faire, alliez l’utile à l’agréable en dressant votre chien par le jeu. Il sentira alors que votre attention se porte sur lui sans ressentir le côté pur et dur du dressage et sera ainsi tout content de vous faire plaisir. Sur le même principe que la carotte pour l’âne, récompensez votre chiot ou votre chien avec des friandises, et félicitez-le !

A la maison, le maître, c’est vous

Vous êtes le maître, et c’est vous qui dictez les règles et non l’inverse. Pour les propriétaires de chiens dominants (savoir comment réagir ici), et surtout si votre chien est un mâle, il est primordial de lui inculquer cette « hiérarchie » dès le début. Sachez avant tout qu’un chien, tel un enfant de 3 ans, testera sans cesse vos limites. Soyez prudent, réagissez systématiquement à chaque élan de domination, gentiment mais fermement. Dans le cas où vous le laisseriez prendre le dessus, il prendra ses aises sur le canapé, sur le lit, et deviendra peut-être même devenir grincheux, agressif voire dangereux lorsque vous essaierez de le déloger !

Non, c’est non.

« Non » est un mot simple, autant pour vous que pour les chiens qui comprennent plus rapidement les mots courts. De plus, le non est une des clés du dressage d’un chien. Assurez-vous de lui faire comprendre les interdits, avec un « non » ferme et définitif. S’il poursuit, continuez, avec un ton plus encore plus ferme.

Les ordres principaux

Pour qu’un chien vous écoute, il faut qu’il comprenne vos ordres, et pour ce faire, il faut toujours employer les mêmes mots de manière à ce qu’il les retienne. Sachez avant tout qu’un chien retient et comprend environs 160 mots dans sa vie. Commencez par lui apprendre les principaux : « assis », « coucher », « au pied », « pas bouger », « apporte », etc…

Sanctionner les bêtises de votre chien

Vol de peluche, réclamation de nourriture à table, saut sur les canapés ou pipi sur le tapis, autant de bêtises que font nos boules de poils. Pour leur apprendre à ne pas les réitérer, il est important de lessanctionner. Mais comment et quand ?


Quand : il faut agir sur l’instant, sinon votre chien ne comprendra pas le pourquoi de la sanction. Si vous étiez absents, disputez-le en rentrant, en lui mettant le nez sur sa bêtise de manière à bien lui faire comprendre son erreur.


Comment : la réponse est simple. Prenez un journal et mettez lui un petit coup sur le dos, inutile de frapper fort, un petit coup suffit. Préférez le journal à la main, puisque cette dernière est réservée aux câlins, il ne doit pas la craindre.

Lui apprendre à être propre

C’est l’une des missions fondamentales qui vous revient en tant que maître. Sachez avant tout que, tout comme les humains, le chiot n’est pas propre dès le début. Placez un journal dans votre maison et déplacez le chiot dessus à chaque envie pressante qu’il vous fait sentir. En parallèle, sortez-le le plus souvent possible, et ne manquez pas de le féliciter dès qu’il fait ses besoins à l’extérieur.

Soyez cohérent dans votre dressage.

Pour qu’un chien distingue clairement ce qu’il peut faire de ce qui lui est interdit, il est obligatoire d’être cohérent. Ne lui autorisez pas quelque chose que vous lui interdirez par la suite, ni l’inverse ! Dans le même sens, coordonnez-vous et ne lui donnez pas de contrordre au sein de la famille : si papa donne un ordre, fiston ne doit pas lui en donner l’inverse.

Le respect du territoire

Un chien aime marquer son territoire, cela se voit de manière évidente lors des promenades, quand il urine à peine quelques gouttes tous les quelques mètres ! C’est une manière pour lui de se l’approprier. La maison, c’est votre territoire, et comme je vous l’ai dit précédemment, vous en êtes le maître des lieux. Il est donc important de bien définir l’espace réservé au chien : l’endroit où vous installez son panier, ses jouets, ses gamelles etc. Dans le même sens, la chambre et le canapé sont vos coins, n’hésitez pas à le lui faire comprendre pour que chacun « garde sa place ».

Sociabilisez votre toutou

Pour ne pas être apeuré par un environnement nouveau ou des personnes inconnues, votre chien doit être sociabilisé dès le début. Cela passe par donc par des ballades en laisse, non seulement pour lui apprendre où est sa place, mais également pour lui apprendre à voir de nouvelles choses. Il doit également avoir des contacts avec d’autres canidéspour son bon développement. Si vous avez un mâle, restez prudent avec les autres chiens mâles !

Faites-vous aider !

Vous ne parvenez pas à dresser votre chien ou vous n’avez pas le temps ? Faites appel à des professionnels pour vous épauler !

Vous voilà parez à faire face à toutes situations avec votre chien ! N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions ! Les commentaires sont ouverts !


commentaire Soyez le premier à laisser un commentaire pour cet article de blog !


Soyez le premier à laisser un commentaire !